.

.

.

Calendrier
Connaissez-vous ?
Spiritualité Franciscaine
Facebook
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

Webmaster - Infos

524px-Giotto_-_Legend_of_St_Francis_-_-06-_-_Dream_of_Innocent_III.jpgLe Songe d’Innocent III (Giotto, basilique Saint-François, fin du 13ème siècle)

François n’avait pas l’intention de fonder un Ordre religieux, mais sa conversion a fait grand bruit dans la petite ville d’Assise et, à sa grande surprise, d’autres hommes l’ont rejoint. Comme lui, avec lui, ils veulent vivre l’évangile. Pour s’engager sur ce chemin, François désire l’approbation du pape.

Pourtant, à l’époque, une telle démarche n’allait pas de soi : l’Eglise, trop liée au pouvoir féodal, s’est éloignée de l’Evangile. Si bien que certains groupes de laïcs la dénigrent et veulent vivre leur foi en dehors d’elle.

Quand François vient rencontrer le pape, il se fait d’abord éconduire. Innocent III le prend pour l’un des chefs d’un groupe dissident. Mais un songe le fait changer d’avis. C’est ce que Giotto donne à voir dans la 6ème fresque des « histoires de saint François. »

La scène est divisée en deux. Le pape attire immédiatement le regard, à cause de sa chape rouge. Il est couché, mais tout habillé, y compris avec sa tiare sur la tête. Cela peut nous faire sourire, mais Giotto a trouvé ce moyen simple et efficace pour nous permettre de reconnaître immédiatement Innocent III.

Deux serviteurs sont censés le veiller mais, comme le pape, ils sont profondément endormis. Assis à terre, ils sont placés de biais, ce qui contribue à créer un effet de profondeur. Giotto est le premier à peindre en trois dimensions avec virtuosité. La profondeur est rendue également grâce aux obliques des bâtiments et aux jeux de lumière.

Le pape rêve : il voit un petit homme frêle qui vient soutenir la basilique du Latran, c’est-à-dire la cathédrale de Rome, prête à s’écrouler. Dans ce petit homme, il reconnaît François. Mais il faut admettre que le François de Giotto ne ressemble pas à l’homme frêle dont parlent les textes : il est beau, et surtout suffisamment fort pour soutenir le Latran qui s’écroule. Il retient l’édifice de sa main et de son épaule droites, il prend appui sur sa hanche gauche, mais il est très paisible et ne semble pas fournir un effort surhumain…

Grâce à ce rêve, le pape Innocent III accueillera finalement François et lui fera confiance en approuvant son projet de vie. C’est ce que la fresque suivante montrera.

Sr Marie-Bruno Clarisse de Vandoeuvre


Date de création : 13/04/2017 @ 13:45
Catégorie : Connaissez-vous ? - Art franciscain
Page lue 399 fois

Vous êtes ici :   Accueil » ​​​​​​​Le Songe d’Innocent III